Vakband Show
days
7
8
hours
0
4
minutes
1
7
seconds
5
6

Nos super héros, nos helpers

VaKBand est un groupe à pied extrêmement actif à l’approche du Carnaval ! Dès septembre les commissions se mettent au diapason pour que le groupe soit fin prêt pour cet événement populaire et culturel. Mais quand les parades commencent à se multiplier, les membres de l’association à eux seuls ne peuvent plus se suffire. Il faut se parer de nos costumes réalisés en amont, se maquiller, se restaurer, préparer nos boissons, préparer les instruments … et c’est là qu’interviennent nos super héros: LES HELPERS.

HELPERS ? Oui mais qu’est ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, le helper est avant tout un aidant ! Il accomplit des tâches sur la base du volontariat, visant à ne laisser personne mourir sous le soleil des parades de 14h (ou pendant les indénombrables kilomètres des parades nocturnes).

Son rôle s’élargit ensuite aux actions qui permettent d’être visibles. Alors, il va veiller à ce que des directs sur les réseaux sociaux soient effectués, faire planer nos différents drapeaux et brandir avec plaisir la grande banderole qui ouvre la marche au groupe !

C’est aussi lui qui distribue dans les rues les cadeaux que vous font nos partenaires pendant les jours gras.

Et puis il y a celui qui pédale le vélo, avec moteur électrique forcément, et qui ouvre la marche !

Mais être helper c’est plus que ça !

“ Contrairement à ce que l’on peut penser ce n’est pas du tout ingrat car la cohésion du groupe est telle qu’on en devient nous aussi des membres. On se met à comprendre pourquoi le groupe rigole dans un break, les retenir également, on s’amuse tellement au final que tout le reste devient juste un détail” nous dit emmanuelle, helpeuse depuis 1 an.

Vous comprendrez donc qu’ être helper c’est également profiter de l’ambiance du groupe, de ses sorties, participer aux ateliers costumes, retour de carnaval et surtout S’AMUSER !!! Car un carnaval sans amusement n’en serait plus un !

Et eux ? Pourquoi le sont ils devenus ?”

“ Je suis devenue helpeuse après une proposition de mon professeur qui est membre de VaKband. Elle nous a vendu une ambiance et une autre vision du carnaval. Mais c’est aussi parce que je souhaitais voir le carnaval sous un autre angle et au final je me suis rendue compte que c’était loin de ce que je pensais ! Mais pourquoi helper et non joueur ? C’est tout simplement parce que je voulais vivre mon carnaval en me sentant utile” nous dit Johanna, Helper depuis 1 an .

“Ce qui m’a motivée à devenir helper c’est l’image que le groupe renvoie, on voit qu’ils s’amusent. Les breaks sont originaux, entraînants et c’est juste kiffant en fait.” Noelly, helper depuis 1 an.

“ A la base je voulais faire partie d’un groupe de carnaval, l’occasion s’est présentée à moi par le biais de mon cousin et après une longue réflexion j’ai décidé de devenir acteur du groupe car helper c’est bien mais joueur c’est encore mieux ! Et pour ça il n’y avait pas de meilleur groupe que VaKband.” Brice helper pendant 2 ans, joueur depuis septembre.

“VaKband est un groupe dont je suis fan depuis leur fameuse presta à l’atrium ! Lorsque j’ai eu l’opportunité d’être helper je n’ai pas hésité. C’est une autre façon de vivre le carnaval car on est au plus près des membres du groupe et on fait partie de la VaKfamily. Enfin, une fois que l’on est helper on devient un “bandit” et là l’amusement et la joie de vivre sont à leur comble! Deux ingrédients pour passer un bon carnaval !” Malik, helper pendant 2 an, joueur depuis Septembre.

Comment devenir helper ?

C’est simple. Quand tu nous verras les jours de parade, n’hésite pas à nous aborder. Tu peux aussi nous envoyer un message privé via Facebook sur “VaKBand Peyi (972) ». De toutes façons on se fera une joie d’échanger et de te donner les infos avant de t’accueillir parmi nous.

Alors si comme Emanuelle, Johanna et tous les autres tu as envie de rejoindre la VaKfamily, c’est le moment ! Enfile tes baskets, chope ta bonne humeur au passage et viens t’enjailler !

#HERE #WE #GO !!

Béatrice B., gran janr de fanm

Béatrice l’épicurienne

Béa. Cette technicienne de l’audiovisuel âgée d’une cinquantaine d’années est une mère de famille dévouée. Mais c’est aussi une femme avec laquelle on peut refaire le monde, autour d’un bon verre. Béatrice est ce parfait cocktail de qualités qui lui permettent d’être la au bon moment, et de trouver les mots justes. Normal, sa philosophie  » Je ne suis pas une fille difficile, je prends tout ce que la vie m’apporte de bon, et quand c’est pas bon, je cherche le positif dedans « . Vous l’avez bien compris, la dame tient à sa tranquillité d’esprit.

 

Si man pran lapenn fè’y, man ka fè’y bien…

…Semble-t-elle dire ! Nul doute, Béatrice est une femme déterminée et pleine de ressources ! Et toutes ces qualités lui servent au quotidien : professionnellement, personnellement et vakband-ement aussi ! Elle trouve du temps pour TOUTES SES ACTIVITÉS. Beatrice aime le sport ? Alors elle fait du bootcamp, elle fait des randonnées et relève tout autre défi physique : son antistress le plus efficace. Beatrice aime la vie associative? Alors en 2012, carnaval de Barbade, VaKBand et le bootcamp pour une aventure exceptionnelle… et c’est là que débute une jolie histoire d’amour.

 

VaKBand, pour Béatrice

Pour les bandits qui en parlent, c’est une personne positive et de très bon conseil. Et pour Béatrice, VaKBand est arrivé dans sa vie au bon moment. C’est d’abord en tant qu’helper que Béa va apprivoiser la vie en association. Elle part même à Barbade avec le groupe ! Et elle adhère immédiatement à l’ambiance générale : “ 10 heures de parcours non stop.. les fous rires et les chansons salaces dans le bus, c’était génial ! “ – c’est son meilleur souvenir. D’ailleurs elle est de tous les voyages, Guadeloupe, Miami et Toronto avec VaKBand.

 

Et depuis … Dans VaKBand ?

Septembre 2015, Béatrice intègre la section des “Clochettes” et semble vraiment s’y plaire. Si bien qu’après deux années, elle devient depuis septembre dernier, chef de la même section. Et elle s’en donne à cœur joie “titi toune titi toune titi toune tine tine ». Elle raconte quand même son moment embarrassant : “ être seule clochette lors d’une Presta croisière, j’étais tétanisée ! Grand moment de solitude “. Mais Béatrice a saisi ce qu’était la vie associative dans toutes ses dimensions. Alors elle sait se rendre disponible pour tout ce qui est atelier, prestations ou autre engagement ! Et si Béa est prête à troquer tout gâteau au chocolat pour un bon plateau charcuterie/fromage, les bandits raffolent TOUS de l’excellent Robinson de sa sœur, traiteur.

Enfin…Beatrice c’est tout ça… Et les bandits le savent, ils comptent parmi eux, un sacré bout de femme.

 

Laëtitia

 

Ludovic, Carpe diem

Ludovic 33 ans, de son surnom Ludo, intègre Vakband en 2011 en tant que Helper. Aujourd’hui, il accompagne Mathis à la Cymbale. Personnage haut en couleurs, Ludovic est notre Râleur d’Or aux derniers Vak’Awards* 2017. Il donne de la voix et ne passe pas inaperçu.

Dans la vie de tous les jours, Ludovic est Conseiller en Assurances Professionnelles dans un grand groupe (Chut ! On n’en dira pas plus !) Ludo est un grand passionné de la vie. « Carpe Diem » est son crédo.
Il aime et pratique le football comme loisir mais aussi au sein de son comité d’entreprise. Grand amoureux de la musique, son oreille musicale dépasse notre territoire.
Bon vivant cherche groupe de Carnaval

À la recherche d’un groupe à pied, Ludo a assisté à plusieurs répétitions de différents groupes. Son choix s’est arrêté sur Vakband, pour l’originalité de la musique, l’ambiance, la diversité et les différentes personnalités que tout un chacun apporte à l’association. Il aime également l’idée qu’on puisse exporter notre culture et faire connaître notre style au-delà des frontières.
Ludo rejoint donc VaKBand en 2011, en tant que Helper.. L’année suivante, il intègre la section Caisse Claire et depuis deux ans nous donne le TSSSS TSSSS en Cymbale.

Une vie active dans VKB, 7 ans d’ancienneté

Ludo le grand frère, Ludo l’ami, sait écouter et donner son point de vue en toute objectivité.
Son sérieux et ses connaissances dans le domaine bancaire, il les met à profit aux côtés de Lionel alias Chami à la Trésorerie de l’association.
Fervent défenseur de la vie associative, il fait aussi partie de la Commission Loisirs (commission qui organise tous les événements possibles et inimaginables tout au long de l’année pour la cohésion du groupe).

Au sein du groupe, il est aussi souvent comparé à un certain chanteur de Zouk Love. Ludo est donc notre “Alex Catherine “(si toi aussi tu étais fan,viens nous voir on en a un « mets ta robe de couleur bleue qui se marie à tes yeux …» )
Ludovic doit également sa renommée à ses nombreuses expériences capillaires pré-Carnaval depuis ses tous débuts dans VaKBand. Jaune, orange, Bleu… Aucune couleur ne lui résiste.

Il ne fait nul doute que Ludo s’est fait une place incontournable dans le groupe par sa grande disponibilité, son dynamisme et son amour inconditionnel du Carnaval et de la vie.

*VakAwards : cérémonie de récompenses aux bandits, aux allures d’amusement avant tout mais aussi de valorisation des bandits au sein de l’association, on se base sur toute l’année pour attribuer des récompenses faites manuellement …on vous détaillera cela plus à l’occasion)

 

Malika

Nadine « Alias Nanou »

Nadine, 40 ans, notre première “femme fût” entame sa quatrième année au sein de VaKBand.
Cette femme au sourire incontournable nous a séduit par son énergie et son enthousiasme débordant.

Première femme au Fût

Nadine intègre VaKBand en 2015 au Fût et devient la première femme à cette section dans VaKBand. Son caractère bien trempé lui a permis de s’imposer parmi tous ces hommes et d’ouvrir la voie à celles qui intégreront la section par la suite.

VaKband? Elle adore! Elle se confie: « VakBand est un groupe de jeunes, souriants, sympathiques, avec un jeu diversifié et entraînant».

Véritable boule d’énergie, petite pile « Duracell », elle déborde d’enthousiasme et transcende sa section lors des parades. Aussi, elle s’est vue décernée le Prix du VaK “Pran Piew” aux VaKAwards.

Une femme aux multiples facettes dans la vie de tous les jours comme dans Vakband

Nanou est une esthéticienne et maquilleuse de métier. Elle se passionne pour tout ce qui touche à l’art et porte une attention particulière aux projets qu’elle entreprend. Très perfectionniste, elle a intégré dès sa première année la commission costume. Elle en a été la responsable pendant 2 ans et a ainsi permis de soigner nos visuels lors de nos diverses prestations.
Alors Nadine a du mener de front pendant 2 ans sa vie professionnelle et ses nombreuses activités dans le groupe. Et ce n’était pas chose aisée tous les jours !
Membre également de la Commission Voyages pendant deux ans, elle a contribué à la préparation de nos destinations ayant dans le but d’exporter notre carnaval.
Aujourd’hui, Nanou a passé le flambeau de la Commission Costume à notre chère Carole et Leatitia. Elle intègre la commission loisirs cette année et participe à nos activités hors périodes carnavalesques.

Kmo et Lika

Maxo, l’homme aux multiples casquettes!

 

Notre Maxo international est cet infirmier trentenaire dont ses valeurs en font quelqu’un d’attentionné, patient, respectueux et toujours positif. Il a un sens très développé des responsabilités et est le papa-gâteau (mais pas trop) d’une adorable ado.

 

Toujours le mot pour faire rire

Maître incontestable dans l’art de l’autodérision, il vous dirait pour se décrire que la gourmandise est son vilain défaut et que ca se voit !!! Eeeeet oui… vous l’aurez compris, il n’en rate pas une pour détendre l’atmosphère.  A ses côtés dans le  bus ou en atelier costumes on finit plié !!

Passionné par la photographie, Max réalise de jolis clichés sauvages d’apéro, de sorties, d’ateliers qu’il partage avec le groupe sans hésiter.

 

Mais d’ailleurs pourquoi VaKBand ?

Grand fan du carnaval, Maxo a toujours été impressionné par les musiciens, emporté par les rythmes et les refrains populaires. Il avait déjà eu l’occasion de venir prendre l’ambiance de VaKBand lors des répétitions grâce à son frère Manu déjà membre du groupe. Alors c’était l’évidence même.

 

Meilleur souvenir / moment embarrassant

Maxo a adoré son weekend pré-carnaval de folie en 2016. “vendredi presta soirée, journée bus le samedi avec deux prestations puis la parade des Trois-Ilets avant la soirée Delicia. Et enfin parade le dimanche gras, c’était génial !”

Et puis le moment où il s’est senti gêné… c’est une étape par laquelle tous les bandits passent. “être le centre d’intérêt quand tu ne connais pas les gens, ça c’est embarrassant lol”. Maxo serait donc un grand timide au premier abord !

 

Et depuis, Maxo dans VaKBand

Très impliqué dans la vie associative, Maxo porte très sérieusement ses deux casquettes, à  savoir chef de section ti-bwa et co-responsable de la commission logistique. Il se rendra disponible et utile s’il le peut, dès que l’association aura besoin de lui et mènera de bout en bout toute mission qu’il aura acceptée.

Oui. Notre cher Maxo est génial. Maxo aime son prochain. Et les bandits aiment leur Maxo.

 

Laëtitia

Valou l’adorable effrontée

Voilà aujourd’hui Valérie, de son vrai prénom, mais pour nous…c’est Valou ! Un point c’est tout ! Elle marque tous ceux qui croisent sa route sans exception. Cette pétillante infirmière de 26 ans est toujours souriante et attachante par son extrême spontanéité. Pour lui faire plaisir, c’est simple : faites lui des pâtes avec des crevettes… et la sauce pesto ! Elle pourrait en manger toute l’année !

Sa philosophie de vie : “Capture the moment, so its never ends  » comme l’a dit Jah Cure. Et elle partage avec tous ce feeling positif… sauf avec : Les bestioles. Les insectes !? Elle les a en horreur au point de leur laisser toute une maison si elle en aperçoit un.

Valou est arrivée au carnaval 2015, prêtant main forte au groupe en tant que helper. C’est là qu’elle a eu son premier coup de coeur pour la famille VaKBand. L’ambiance, les activités, la musicalité et les costumes… Valérie s’est vue charmée sans même s’en rendre compte.Puis…

Chimie, magie ? VaKBand et elle s’adoptent mutuellement et naturellement. Elle fait d’abord ses débuts en tant que clochette ; deux années de danse endiablée particulièrement sur le rythme “pop caribéen” du break 11 . Mais à la rentrée 2017, la voilà de retour, cette fois avec son Tum Médium pour ce carnaval 2018, prête à nous faire vibrer au son de ses baguettes.

Très investie, elle participe activement à la vie de l’association, et à même intégré le bureau cette année en tant que secrétaire. Endossant la tâche en binôme depuis septembre, nous découvrons tous, petit à petit, son souci de bien faire. Sa sympathie fait qu’elle met un point d’honneur à se rapprocher un minimum de chacun, anciens comme nouvelles recrues.

Et les bandits lui rendent si bien… Sachez qu’avec Valou, le dicton “Qui aime bien châtie bien”… se vérifie quotidiennement. Mais attention, pas toujours sans représailles car vous l’aurez compris c’est une femme de caractère ! Vous l’aurez compris, notre Valou est l’un de nos atouts charme, que l’on taquine avec beaucoup d’affection.

 

Laëtitia

Crédit photo: Malmoth

Adrien

Adrien est un jeune homme de 23 ans, qui poursuit ses études de masseur, et se donne à fond pour y arriver. Très motivé et impliqué pour son projet professionnel, il a su l’allier avec une activité divertissante et ainsi pouvoir “lâcher prise” après les cours. Et comment ?! En intégrant VaKBand.

Très fusionnel avec ses parents, il est l’heureux oncle et parrain d’une petite princesse dont il est fan. Amoureux dans l’âme de l’équipe de football du PSG (allez l’OM), Adrien s’adonne également aux jeux vidéo.

C’était l’un de ses rêves ! Découvrir et jouer les rythmes du carnaval. De fil en aiguille, c’était juste une évidence, VaKBand pas d’hésitation. Il a intégré l’association en septembre 2016 et à en voir ses sourires à n’en plus finir pendant les répétitions, prestations et parades, il semble clair que le bandit s’épanouit dans le groupe. Toujours très avenant et attentif à ceux qui l’entourent, Adrien n’hésite pas à aller vers les autres.

Il a débuté en tant que Ti-bwa, et pour ce Carnaval 2018, Adrien a des responsabilités de co-leader de cette même section. Son break préféré c’est le numéro 5, et il s’en donne à coeur joie.

Manquant parfois de concentration et adepte de petites maladresses, Adrien se fait parfois taquiner par les autres bandits, mais toujours dans la joie et la bonne humeur.

#specialjoke

C’est au cours de notre voyage au Canada qu’Adrien a partagé avec nous son super pouvoir : quand tu t’isoles pour faire un selfie en mode #posebad … vérifie ensuite ton cliché… Il y est… comme par magie, il apparaît !! C’en est même devenu un jeu, dont nous garderons les règles secrètes !

En bref… si comme Adrien tu es passionné de carnaval… peut-être es-tu prêt pour l’aventure !

By Gody

Anne-Laure « TI BWA –   De Paris à VKB 972… !

Anne-Laure est une citadine de 33 ans qui a grandi sur Paris. En 2014, elle intègre VaKband dans la Team Ti-Bwa. Elle a su se faire remarquer par sa cadence incontournable gauche <- droite -> qui lui a value son prix aux Vak’Awards 2017.

Cette « petite » grande timide a révélé une vraie joie de vivre, un délire assuré et même un petit côté « chipie » lors de notre dernier séjour au Canada, au Carnaval de Toronto.

Dans la vie de tous les jours, Anne-Laure est Pharmacienne adjointe dans une officine.

A ce qu’il parait, elle a une autre corde à son arc … le dessin, plus précisément les portraits. Elle n’en dit pas plus et nous fera découvrir cela prochainement.

Elle aime voyager et aime le sport mais le sport ne l’aime pas, donc elle essaie d’en faire dès que possible.

A la découverte du Carnaval

Arrivée tout droit de Métropole, Anne-Laure ne connaissait pas grand-chose du Carnaval. Elle voulait en savoir plus sur la Tradition martiniquaise. Elle a intégré le groupe grâce à sa cousine Audrey (ex ti bwa et tum par la suite) qui lui a fait découvrir une de nos répétitions et depuis nous sommes sa plus grande histoire d’amour.

Anne-Laure fait partie également de la Commission Logistique (Commission centrale de VKB en charge de toute l’organisation du groupe). La mission d’Anne-Laure : s’occuper de la mise à jour et de la bonne tenue de notre « Pharmacie » pour pallier à nos éventuels petits « bobos » de carnavaliers.

VaKBand, un pur « Kiff » !

Ce qu’Anne-Laure affectionne plus particulièrement dans VaKBand ce sont les costumes, le maquillage et faire de belles photos. Côté Musique, notre fameux break 11 qui lui fait tourner la tête, le cœur et le corps. Elle nous confie : « je kiffe ce break mais je reconnais ne pas avoir le rythme qu’il faut ». Alors, c’est sans relâche, qu’Anne-Laure s’entraine et donne le meilleur d’elle-même.

Dans le groupe, Anne-Laure surkiffe nos before prestas, cette ambiance dans les bus, la bonne humeur et la folie que tout un chacun porte à sa façon.

Lors de notre dernier voyage au Canada. Anne-Laure s’est révélée et nous sommes tous tombés sous le charme de cette jeune femme pleine de joie de vivre, chipie, coquine, avec le cœur sur la main et une gentillesse incontournable.

By Camille

Carole

« Manman mi fanm! » Voilà les premiers mots qui viennent à la bouche des bandits quand on parle de Carole. Cette trentenaire ,amoureuse de la musique et de notre Carnaval a intégré le groupe à son retour au pays il y a un an. Il était inconcevable pour elle de ne pas être au
coeur de cet événement folklorique, inconcevable de ne pas y mettre sa patte ! Carole a alors très vite trouvé sa place au sein de VaKBand et a su se faire apprécier de tous grâce à son tempérament pétillant, généreux et à son franc parler ! Il faut dire que madame a reçu dès sa première année le prix de la raleuse d’argent : une Évidence !

Maman d’un petit bout de 2 ans, elle nous montre une belle version de la femme antillaise, alliant à cette vie de famille : son poste d’Assistante d’une agence d’interim, les répétitions qu’elle ne manque que très rarement (son chacha qu’elle secoue avec enthousiasme en est témoin), la prenante commission Costume (cette année les gars y a intérêt à avoir du monde en ateliers !) et la sauvegarde du domaine de Fond Pérez ,notre nouveau repère.

Donnez lui du vin, de bons mets, de la musique et son fils, cette femme soulèvera le monde !
Bref Carole est une femme “djok” à la langue bien pendue et on aime ça.

 

Cawo

La Vak’Rentrée

C’était 3 semaines après notre retour de Toronto. Les premières répétitions de bandits se tenaient à la fréquence de 2 soirs par semaine, comme à l’accoutumée. Chaleur, ambiance, ferveur et assiduité étaient déjà au rendez-vous, pour la plus grande joie de tous.

VaKBand accueillait ses nouveaux membres, sous l’oeil bienveillant de leur parrain de promotion, Manu. Ils ont eu l’occasion de tester plusieurs instruments avant d’arrêter leur choix pour cette nouvelle saison carnavalesque. Les nouvelles recrues sont arrivées, autant dire qu’ils ne manquaient pas de motivation, mais une chose était sûre : le Vak’Esprit est bel et bien là !
Il est vrai qu’un certains nouveaux joueurs étaient en faite d’anciens helpers initiés, qui ont accroché à notre philosophie. Ils avaient découvert Vakband de l’intérieur, en prenant la température du groupe en intra-veineuse durant les diverses parades des années antérieures.

Pour la première fois, les nouveaux membres de la famille VaKBand se sont donné les moyens pour surprendre les anciens – Mais on ne vous dira pas comment – et autant vous dire qu’ils ont définitivement scellé leur sort : adoptés à l’UNANIMITÉ.

Mais la rentrée VaKBand, ce n’est pas que pour les nouveaux membres. Alors, au même moment, les bandits qui renouvellaient l’expérience “vakbandesque” ont procédé à un turn over de début de saison : tous ceux qui souhaitaient changer d’instrument ont pu le faire, et c’est en partie pour cette raison que chaque rentrée pour l’association, rime avec nouveau départ.

La rentrée avec Vakband rime aussi avec AG, pour un volet plus administratif et organisationnel . Eh oui, Le jeudi 21 septembre 2017 s’est tenue comme chaque année à la même période, l’Assemblée Générale Ordinaire de VaKBand. C’est un évènement de la vie associative incontournable, ou le bilan de la saison qui s’achève est présenté par chaque commission aux membres de l’association. Le clap de fin saison 2016/2017 s’étant fait entendre, l’heure était venue de voter pour élire les nouveaux responsables de commission après présentations des candidats et de leurs projets pour le Carnaval 2018, tout comme les membres du bureau.

PiPiPiPi …. les semaines passent et ne se ressemblent pas.

Répète après répète, les leaders du groupe forment les membres, section par section, joueur après joueur. On crée, on apprend, on réapprend, on modifie, on remplace… Chacun prend ses marques, trouve sa place, des liens se créent, des anniversaires se fêtent, des afters émergent… une vie associative en pleine effervescence.

L’heure est aux premières prestations :
Le Relais pour la vie, et la campagne de collecte de dons en faveur de la ligue pour la lutte contre le cancer de Martinique. Un week end de folie pour toute l’équipe, avec en parallèle, la participation à la MadElectrik Run au Marin (dont l’intégralité du cachet avait été reversée à la cause noble de la ligue)

L’accueil des touristes à la Pointe Simon et le lancement de la saison touristique avec le Comité Martiniquais du Tourisme.

L’opération LE GRAND JOUR avec notre partenaire McDonald’s.

L’année 2017/2018 fut officiellement lancée, prochain rdv le week-end d’intégration