Vakband Show
days
1
7
6
hours
0
7
minutes
3
3
seconds
2
0

Béatrice B., gran janr de fanm

Béatrice l’épicurienne

Béa. Cette technicienne de l’audiovisuel âgée d’une cinquantaine d’années est une mère de famille dévouée. Mais c’est aussi une femme avec laquelle on peut refaire le monde, autour d’un bon verre. Béatrice est ce parfait cocktail de qualités qui lui permettent d’être la au bon moment, et de trouver les mots justes. Normal, sa philosophie ” Je ne suis pas une fille difficile, je prends tout ce que la vie m’apporte de bon, et quand c’est pas bon, je cherche le positif dedans “. Vous l’avez bien compris, la dame tient à sa tranquillité d’esprit.

 

Si man pran lapenn fè’y, man ka fè’y bien…

…Semble-t-elle dire ! Nul doute, Béatrice est une femme déterminée et pleine de ressources ! Et toutes ces qualités lui servent au quotidien : professionnellement, personnellement et vakband-ement aussi ! Elle trouve du temps pour TOUTES SES ACTIVITÉS. Beatrice aime le sport ? Alors elle fait du bootcamp, elle fait des randonnées et relève tout autre défi physique : son antistress le plus efficace. Beatrice aime la vie associative? Alors en 2012, carnaval de Barbade, VaKBand et le bootcamp pour une aventure exceptionnelle… et c’est là que débute une jolie histoire d’amour.

 

VaKBand, pour Béatrice

Pour les bandits qui en parlent, c’est une personne positive et de très bon conseil. Et pour Béatrice, VaKBand est arrivé dans sa vie au bon moment. C’est d’abord en tant qu’helper que Béa va apprivoiser la vie en association. Elle part même à Barbade avec le groupe ! Et elle adhère immédiatement à l’ambiance générale : “ 10 heures de parcours non stop.. les fous rires et les chansons salaces dans le bus, c’était génial ! “ – c’est son meilleur souvenir. D’ailleurs elle est de tous les voyages, Guadeloupe, Miami et Toronto avec VaKBand.

 

Et depuis … Dans VaKBand ?

Septembre 2015, Béatrice intègre la section des “Clochettes” et semble vraiment s’y plaire. Si bien qu’après deux années, elle devient depuis septembre dernier, chef de la même section. Et elle s’en donne à cœur joie “titi toune titi toune titi toune tine tine”. Elle raconte quand même son moment embarrassant : “ être seule clochette lors d’une Presta croisière, j’étais tétanisée ! Grand moment de solitude “. Mais Béatrice a saisi ce qu’était la vie associative dans toutes ses dimensions. Alors elle sait se rendre disponible pour tout ce qui est atelier, prestations ou autre engagement ! Et si Béa est prête à troquer tout gâteau au chocolat pour un bon plateau charcuterie/fromage, les bandits raffolent TOUS de l’excellent Robinson de sa sœur, traiteur.

Enfin…Beatrice c’est tout ça… Et les bandits le savent, ils comptent parmi eux, un sacré bout de femme.

 

Laëtitia